Jean-Paul H.

Je signe parce que l’arbre aux hérons est un projet d’attractivité touristique qui participe à l’inaccessibilité des logements et aux difficultés de circulation à Nantes. Il faut prioriser les projets qui réduisent les inégalités et les conséquences du changement climatique.