Gilbert E.

Alors que,la,pression fiscale ne cesse de progresser à NANTES, de façon ahurissante, la VILLE se permet de lancer ce type de projets insensés. Nous n’avons pas comme en SUISSE, la possibilité d’intervenir par référendum abrogatif ! Il faut que cette pétition soit,un RÉFÉRENDUM ABROGATIF ! on n’en peut plus,des GASPILLAGES de la MAIRIE, de JOHANNA ROLLAND ! Trop, c’est trop !