Frédéric B.

Il faut briser le monopole des « machines » qui, il me semble, font en plus du chantage à la métropole. Si le projet de l’éléphant est réussi par son accès « libre » à terre, celui du grand manège est déceptif par son aspect clos et son prix. Il ne faut pas répéter cette erreur.
Par ailleurs il est surprenant de voir tous ces faux arbres pousser à Nantes : arbre à basket, arbre fantôme, arbre aux hérons… mais à quand des vrais arbres remarquables aux essences locales ? Des forêt non pas exotiques, mais locales ?
Selon moi il conviendrait de transférer ce budget vers les communes pour leur donner le moyen de construire des écoles d’arts ou maison des arts locales pour que chacun-e puisse être artiste et créer près de chez soit en mutualisant les outils de création (four a céramique, presse à gravure, machines à coudre, etc.).